Découvrez plus d'informations sur Cotton made in Africa (CmiA), une initiative de la Aid by Trade Foundation
Ziel der Initiative
Objectif du projet
Le CmiA a pour objectif d'améliorer les conditions de vie et de travail des cultivateurs de coton de l'Afrique subsaharienne, ainsi que celles des travailleurs de l'égrenage. Il vise en outre à protéger l'environnement et instaurer une certaine transparence dans la chaîne de valeur textile. Environ 900 000 petits agriculteurs font déjà partie de ce projet.
Cotton made in Africa (CmiA), une initiative indépendante de la Aid by Trade Foundation a été fondée en 2005 par l'entrepreneur hambourgeois Prof. Dr. Michael Otto. Le projet encourage l'aide à l'autonomie à travers l'apprentissage et le commerce.
Konzept der Initiative
Concept de l'initiative
Kriterien der Initiative
Critères de l'initiative
Les critères de la norme CmiA comprennent les aspects écologiques, sociaux et économiques de l'agriculture cotonnière et de l'égrenage. Un cahier des charges complet permet d'assurer la durabilité des pratiques agricoles et du traitement du coton.
Cotton made in Africa en quelques chiffres et faits
Témoignages d'agriculteurs africains
Sabina & Paul
Sabina & Paul
Cultivateurs de coton pour Cotton made in Africa avec leur fils Johann
“Au début, nous nous sommes démandé si les [pesticides bio] étaient vraiment efficaces. Mais nous en sommes maintenant très satisfaits. Grâce aux pesticides bio, nous avons réussi à mieux protéger notre coton des nuisibles et avons récolté un plus grand volume à la fin de la saison que l'année précédente."
"Avant le CmiA, je plantais de manière anarchique. Mais je connais maintenant les bonnes pratiques agricoles. Je pense à présent à préparer à temps le champ pour la culture, sème les graines de coton assez tôt et veille à laisser suffisamment de place entre les plants."
Miriam
Miriam
Cultivatrice de coton pour Cotton made in Africa
Le programme de coopération de la CmiA Community
En 2015, la CmiA Community a créé plusieurs programmes de coopération. Ces derniers soutiennent des projets dans les régions de culture du coton CmiA - dans les domaines de l'éducation, la santé, la promotion de la femme, l'écologie et la défense de l'environnement.
Avantages des programmes de coopération
Les petits agriculteurs et leurs familles participent à l'élaboration des projets dont ils bénéficient et reçoivent un soutien dans certains domaines permettant d'améliorer substantiellement leur qualité de vie.
Avec leur contribution financière, les donateurs du programme participent directement à l'amélioration des conditions de vie dans les communautés villageoises. Différentes mesures de l'efficacité des projets témoignent de leur engagement social et écologique.
Ces actions collectives apportent une véritable valeur ajoutée aux zones de culture cotonnière en Afrique.